Réseaux sociaux : téléchargez tout ce que vous avez publié en un clic !

07 août 2018

La plupart des réseaux sociaux vous propose de télécharger un dossier d'archives contenant vos anciennes publications, messages, documents ainsi que des informations dont vous aviez peut-être oublié l'existence. Pourquoi et comment utiliser cette fonctionalité ? 

visuelsite

A quoi ça sert ?

Certaines plateformes vous proposent - en quelques clics et sans connaissances techniques particulières - de télécharger une archive contenant tout ou partie des données conservées sur vous. Ces informations peuvent s’avérer utiles pour :

  • Savoir quelles informations détient un service sur vous après plusieurs années d’utilisation ;
  • Voir si le service en ligne utilise des données que vous pensiez avoir effacées ;
  • Réutiliser une information pour d'autres usages personnels.

Attention : il est déconseillé de télécharger ce dossier d'archives sur un ordinateur public ou sur le disque de votre ordinateur professionnel. Après consultation, conservez cette archive dans un dossier chiffré ou supprimez-là. Une fois l'archive créée, le service en ligne vous envoie un lien de téléchargement directement dans votre boites mail par e-mail. Ce lien n'est actif que sur période limitée mais n’oubliez pas de supprimer l'e-mail dès que le téléchargement est effectué.

Les solutions existantes pour savoir ce qu'un organisme détient sur vous

Facebook : « télécharger une copie de ses données »


Google : « obtenir une copie de vos données »


Instagram : « télécharger vos données »


LinkedIN : « accéder à vos données de compte »


Twitter : « demander votre archive »


Snapchat : "télécharger mes données"


Apple : "obtention d'une copie de vos données"


Retour d’expérience …

Vous n’êtes pas satisfait des données reçues ? Il n’existe pas de procédure de téléchargement ? Exercez votre droit d’accès - selon la procédure indiquée dans cette fiche - pour obtenir l’ensemble des données détenues par la plateforme.

Vous souhaitez limiter la collecte d’informations par ces plateformes ? Réglez vos paramètres de confidentialité pour limiter la collecte de données et pensez à désactiver l’enregistrement automatique de votre historique. Si vous jugez ces paramètres limités, consultez la cartographie de notre laboratoire qui vous aidera à identifier des services alternatifs - ex. messagerie, webmail, réseau social, etc - qui proposent des fonctionnalités pour mieux protéger votre vie privée.

Vous avez repéré d’autres services de téléchargement automatique de vos données ? N’hésitez pas à nous le signaler sur les réseaux sociaux ! 

Les mots clés associés à cet article